Afrique Empowerment

Plural Performance Program

Talk Motivation Conference

banner-2.jpg
Inspire Greatness

Daniel AGGRE, le « Bloomberg Africain ».

Daniel AGGRE, fondateur et Directeur Général de SIKA ADVISORY & SIKA FINANCE, est un véritable passionné de la bourse dont la majeure partie de ses actions et innovations entrepreneuriales visent comme il l’affirme lui-même : « à aider mon prochain ».

Daniel AGGRE, le « Bloomberg Africain ».

Partagez:

Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on facebook
Facebook

Il fait partie des jeunes entrepreneurs Ivoiriens qui font bouger les lignes et dont la passion et l’engagement à contribuer efficacement au développement de la terre des Eléphants sont perceptibles au-delà des frontières Ivoiriennes. D’ailleurs, lorsqu’on parle de lui aujourd’hui, des mots tels, innovation, bosseur, génie en analyse financière et boursière ou tout simplement « le Bloomberg Africain », reviennent sans cesse, tant il a réussi en l’espace de quatre ans seulement, à s’imposer comme un acteur fiable des formations et conseils en investissements à travers SIKA ADVISORY. Mais également, comme le pionnier de l’information financière et boursière en Afrique, à travers sa plateforme, SIKA FINANCE. Daniel AGGRE, fondateur et Directeur Général de SIKA ADVISORY & SIKA FINANCE, est un véritable passionné de la bourse dont la majeure partie de ses actions et innovations entrepreneuriales visent comme il l’affirme lui-même : « à aider mon prochain ».

Daniel, homme de défis et d’innovations

On le dira une fois de plus : « aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre d’années » (Pierre Corneille, Le Cid). Daniel Aggre en est la parfaite illustration. Si certains pensent encore que la jeunesse Africaine n’est pas capable de relever les défis du développement de l’Afrique, c’est mal connaitre les nombreuses initiatives des talents et compétences Africains comme Daniel Aggre qui se battent au quotidien afin de créer et mettre à la disposition des entreprises et professionnels du continent, des solutions innovantes pouvant leur permettre d’améliorer leur rentabilité et booster ainsi leur croissance économique. En ce sens, on peut dire tout simplement de lui qu’il a compris ; compris les différents enjeux économiques de l’Afrique, compris les besoins des entreprises et populations africaines en matière d’intelligence financière et investissements, compris qu’il peut jouer un rôle prépondérant dans la création de la richesse et l’amélioration des conditions de vie.

Sur les traces de son modèle d’inspiration, Michael Bloomberg

Après avoir brillamment obtenu son Master en banque et finance à la London Metropolitan University (2009), il intègre la filiale Britannique du groupe financier américain, Bloomberg, en qualité d’Analyste. Pendant plus d’un an, il va s’employer à proposer des solutions aux clients sur les marchés financiers développés (actions, matières premières, taux.), mais aussi, à identifier, rechercher et résoudre les requêtes desdits clients. Missions qu’il accomplira avec succès puisqu’en Mai 2011, il sera promu Account Manager pour Genève où, pendant plus de deux ans, il développera les activités du groupe dans cette partie de l’Europe, au sein d’une équipe de douze personnes. A l’aube de l’année 2014, il va gravir davantage les échelons en se voyant confier la fonction de Market Specialist Sales for West and Central Africa avec résidence à Dubai (Emirats Arabes Unis). Pendant plus de trois ans, il va développer des produits financiers pour les pays Africains et c’est certainement à cette période qu’il réalise qu’il est plus qu’urgent d’éduquer financièrement les populations Africaines, ayant pour certaines un capital financier important mais ne sachant pas comment le fructifier. Et pour d’autres, pas d’argent, mais ayant un potentiel intellectuel important capable de penser et concevoir des projets rentables. Et pour ce faire, qui d’autre que lui pour apporter des solutions d’investissements rentables à ces populations qui ne maîtrisent pas pour la plupart, le système financier ?

C’est ainsi qu’il va démissionner de Bloomberg et fonder SIKA ADVISORY qui prend son envol dès Avril 2018. Il est question à travers cette société d’information et de recherche financière couvrant pour le moment la bourse BRVM de la zone UEMOA, de se spécialiser dans les rapports de recherche sur toutes les actions en bourse, le club d’investissement pour les petits investisseurs et le conseil aux grands clients sur leur portefeuille. En visionnaire comme son modèle, Michael Bloomberg, il met sur pied dès Janvier 2019, le premier média le premier média boursier de nouvelle génération en Afrique de l’Ouest, SIKA FINANCE. Spécifiquement, il est question ici de développer la culture boursière et économique en Afrique de l’Ouest et de contribuer au renforcement du BRVM pour attirer de nouveaux investisseurs.

Autant dire qu’une telle innovation s’appuie sur des outils essentiels : Devis, actualités économiques et financières, graphismes et bien d’autres. Mais apporte également des outils jusque-là inconnus pour les investisseurs de la région, tout en mettant un accent particulier sur le développement de l’aspect communautaire permettant ainsi aux internautes d’avoir la parole et de pouvoir échanger leurs avis et conseils dans des forums de discussion dédiés à toutes les sociétés cotées. Marié et père d’un enfant, il ne cesse de s’investir dans des actions à fort impact visant à outiller les jeunes talents, étudiants de l’UEMOA à la gestion du portefeuille boursier à travers le « SIKA INVEST CHALLENGE », ou encore les « SIKA DAYS » considérés ici comme les rencontres entre le top management d’une entreprise et les acteurs du marché financier. D’ailleurs, l’on se demande bien s’il ne sera pas d’ici quelques années, à l’image d’un Aliko Dangote, version Ivoirienne, tant il ne cesse d’élargir ses horizons : la chaîne de fast-food à l’Ivoirienne,  DABALI XPRESS, qu’il a cofondé en Septembre 2021 s’impose à pas de géant comme une marque sûre et fiable dans le secteur de la restauration.

Rédigé par: Christian OTSONG

Anna BIANG NGALLY, la passion pour le développement du capital humain.

. A la tête de la Direction du Capital Humain de la Banque Internationale du Cameroun pour l’Epargne et le Crédit (BICEC) depuis Juillet 2019, elle milite continuellement pour que les efforts faits par les différentes institutions de formations locales soient reconnus. Un engagement digne du manager proactif qu’elle est mais surtout du leader et coach exécutif certifié qu’elle se prépare à devenir.

Lire plus »

A la une

Anna BIANG NGALLY, la passion pour le développement du capital humain.

. A la tête de la Direction du Capital Humain de la Banque Internationale du Cameroun pour l’Epargne et le Crédit (BICEC) depuis Juillet 2019, elle milite continuellement pour que les efforts faits par les différentes institutions de formations locales soient reconnus. Un engagement digne du manager proactif qu’elle est mais surtout du leader et coach exécutif certifié qu’elle se prépare à devenir.

Lire plus »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page