Afrique Empowerment

Plural Performance Program

Talk Motivation Conference

banner-2.jpg
Inspire Greatness

Emmanuel Darodes de Tailly, entre exemplarité, humanisme et hautes performances : manager engagé.

Lui, c’est Emmanuel Darodes de Tailly, ex Directeur Général du groupe SABC et fraichement décoré Officier de l’Ordre de la Valeur en reconnaissance pour sa contribution à la croissance de l’économie Camerounaise. Panorama sur le parcours de ce manager de classe exceptionnelle.

Emmanuel Darodes de Tailly, entre exemplarité, humanisme et hautes performances : manager engagé.

Partagez:

Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on facebook
Facebook

Que pourrait-on encore dire de lui ? Comment pourrait-on encore parler de lui tant son parcours, son expérience et les réalisations qui fondent sa réussite sont flagrants, multiples et riches ? Exemplarité, humanisme, travailleur infatigable, hautes performances, compétences éprouvées, expertise avérée… Les mots ne sauraient véritablement suffire pour décrire à merveille le travail de l’homme, le parcours du manager et les résultats probants du capitaine d’industrie. Diplômé en 1989 de l’Institut Commercial de Nancy (ICN) avec une maitrise en commerce et finance international puis cursus en Master of Business Administration à IMD Lausanne en 2005, il a effectué l’essentiel de sa carrière sur le continent africain dans le domaine de la logistique pour (Delmas Vieljeux et Maersk Sealand) puis dans le domaine de l’agro-industrie (Groupe Castel). Lui, c’est Emmanuel Darodes de Tailly, ex Directeur Général du groupe SABC et fraichement décoré Officier de l’Ordre de la Valeur en reconnaissance pour sa contribution à la croissance de l’économie Camerounaise. Panorama sur le parcours de ce manager de classe exceptionnelle.

L’Afrique dans son cœur, au centre de ses plus belles réalisations

« Job is done ! ». Tel est très certainement le sentiment qui l’anime en ce moment où il quitte le Cameroun, l’Afrique après y avoir passé 24 années, à la tête des filiales de multinationales de premier ordre, de différentes économies africaines. Son seul désir est d’avoir été utile, d’avoir contribué à bâtir une souveraineté économique africaine, d’avoir accompagné l’émergence de talents africains et d’avoir aidé à poser les jalons d’un secteur privé africain dynamique qui puisse réaliser la zone de libre-échange continentale. Autant le dire, Emmanuel de Tailly et l’Afrique, c’est une histoire dont les contes et légendes africaines psalmodieront, narreront les faits, les actions et réalisations concrètes qui lui auront permis de se forger cette réputation de visionnaire, guide, modèle de loyauté, mentor ou encore à titre illustratif, grand compagnon dans la bataille pour l’amélioration de l’environnement des affaires au Cameroun, mais aussi un passionné de l’art Camerounais ; domaines dans lesquels ses actions porteront des fruits longtemps après son départ.

Parlant justement de son action au Cameroun, outre les beaux résultats affichés à la tête des Brasseries du Cameroun, il s’est spécifiquement déployé pour positionner le Patronat au cœur de la veille et de la prospective économique en sa qualité de 2e Vice-Président du GICAM (fonction à laquelle il accède à l’issu de l’Assemblée Générale élective du Groupement tenue le 29 juin 2017, soit six mois après son arrivée au Cameroun comme Directeur Général du Groupe SABC). Réformer le modèle économique en l’adossant sur son turbo agro-industriel, développer et privilégier les circuits courts, promouvoir les champions nationaux, le local content et les filières stratégiques, établir des relations vertueuses entre les PME et les Grandes Entreprises, construire un système fiscal vertueux et catalyseur de développement sont quelques-unes des batailles qu’il a impulsées au sein du Patronat et implémentées par ailleurs, dans le cadre de la restructuration du Groupe SABC. L’on peut ainsi dire sans trop se tromper qu’en cinq ans au Cameroun, « he did the job ! ». Ceci raflant plusieurs distinctions telles : le prix spécial de Meilleur Manager lors de l’édition 2020 des Afrik Inform Awards ou encore la « Personnalité EcoMatin 2020 » en reconnaissance à la conjugaison d’actions managériales perceptibles initiées par lui durant l’année 2020 et la résilience dont il a fait montre dans le cadre de la lutte contre la pandémie à Covid-19.

Des compétences avérées pour une expérience éprouvée

Et s’il a exercé au sein du Groupe Castel pendant 18 ans, occupant la tête de ses filiales entre autres, au Tchad, au Togo et en RDC, il faut préciser qu’il a découvert très rapidement les réalités des multinationales en Afrique à travers le groupe Bollore par sa filiale Zaïroise (actuel RDC), Delmas. Rentré en Europe de 1991 à 1999 afin de murir davantage son expertise et ses compétences, surtout dans le domaine de la logistique et du transit, il reviendra en Afrique au soir du 20e siècle, occupant la tête de la filiale Malienne de Maersk. Il deviendra un an plus-tard Directeur Régional Afrique Centrale de Maersk (avec résidence au Cameroun, de 2000 à 2003) avant de retourner en France comme Directeur de développement de la même multinationale. Fort de cette riche et longue expérience, cet infatigable bâtisseur a à cœur aujourd’hui, de transmettre son savoir à la jeune génération afin qu’elle puisse aisément poursuivre l’œuvre de construction de l’Afrique à laquelle il a pris et dont il aura joué un rôle déterminant.

Rédigé par: Christian OTSONG

Anna BIANG NGALLY, la passion pour le développement du capital humain.

. A la tête de la Direction du Capital Humain de la Banque Internationale du Cameroun pour l’Epargne et le Crédit (BICEC) depuis Juillet 2019, elle milite continuellement pour que les efforts faits par les différentes institutions de formations locales soient reconnus. Un engagement digne du manager proactif qu’elle est mais surtout du leader et coach exécutif certifié qu’elle se prépare à devenir.

Lire plus »

A la une

Anna BIANG NGALLY, la passion pour le développement du capital humain.

. A la tête de la Direction du Capital Humain de la Banque Internationale du Cameroun pour l’Epargne et le Crédit (BICEC) depuis Juillet 2019, elle milite continuellement pour que les efforts faits par les différentes institutions de formations locales soient reconnus. Un engagement digne du manager proactif qu’elle est mais surtout du leader et coach exécutif certifié qu’elle se prépare à devenir.

Lire plus »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page