Afrique Empowerment

Plural Performance Program

Talk Motivation Conference

banner-2.jpg
Inspire Greatness

Tidjiane THIAM, un leader né pour briller.

Brillant, il fait ses études primaires et une partie du secondaire en Côte d’Ivoire avant de terminer en classe préparatoire au lycée privé sainte Géneviève à Versailles.

Tidjiane THIAM, un leader né pour briller.

Partagez:

Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on facebook
Facebook

Aujourd’hui, il n’appartient plus seulement à la Côte d’Ivoire, mais bien à toute l’Afrique. Génie parmi les génies, talent au parcours exceptionnel et inédit, Tidjiane THIAM est la définition au sens propre comme au figuré du mot succès. Il est à l’économie mondiale ce que sont les Georges Weah, Samuel ETO’O, Didier Drogba au football mondial. Tout au long de son parcours, il a prouvé et continue à le faire qu’il est capable de résoudre les équations même les plus complexes. L’enfant d’Abidjan qui a fait du haut niveau son univers depuis plus de 30 ans a plusieurs fois démontré au monde entier que le savoir est une donnée universelle et que tout est possible à celui qui croit et travaille avec abnégation pour atteindre les sommets, briser les barrières et faire tomber les préjugés.

Benjamin d’une fratrie de sept enfants, Tidjiane Thiam a grandi dans un environnement propice pour émerger et faire valoir son savoir-faire. Brillant, il fait ses études primaires et une partie du secondaire en Côte d’Ivoire avant de terminer en classe préparatoire au lycée privé sainte Géneviève à Versailles. En 1982, Tidjiane Thiam réussit le concours de l’Ecole Polytechnique et devient le tout premier ivoirien a intégré cette grande école française d’ingénierie. Après son passage à l’École Polytechnique, le génie ivoirien poursuit sa formation à l’École Nationale Supérieure des mines de Paris où il en ressort ingénieur et major de sa promotion. Il parachève sa formation avec un MBA de l’INSEAD en 1988.

C’est chez Mckinsey que Tidjiane Thiam débute sa carrière après avoir suivi le Mckinsey Fellows Program à Paris. Très vite, le manager ivoirien brille par son sens de l’analyse et de la performance. De 1994 à 2000, il occupe les responsabilités politiques en Côte d’Ivoire. Au début de la décennie 2000, Tidjiane, face à la crise politique que traverse son pays retourne en Europe et devient associé chez Mckinsey au département consacré aux institutions financières à Paris. En 2012, il rejoint AVIVA et en 5 ans, il ira de directeur de la stratégie et du développement du groupe à directeur général siégeant au conseil d’administration de l’entreprise. Il rejoint par la suite l’assureur britannique dans un premier temps comme directeur financier et ensuite directeur général. En 8 ans, ses succès seront tout autant retentissants que les critiques contre lui suite à une opération de rachat sur AIA non aboutit et sans incidence sur l’avenir de l’entreprise.

C’est chez Mckinsey que Tidjiane Thiam débute sa carrière après avoir suivi le Mckinsey Fellows Program à Paris. Très vite, le manager ivoirien brille par son sens de l’analyse et de la performance. De 1994 à 2000, il occupe les responsabilités politiques en Côte d’Ivoire. Au début de la décennie 2000, Tidjiane, face à la crise politique que traverse son pays retourne en Europe et devient associé chez Mckinsey au département consacré aux institutions financières à Paris. En 2012, il rejoint AVIVA et en 5 ans, il ira de directeur de la stratégie et du développement du groupe à directeur général siégeant au conseil d’administration de l’entreprise. Il rejoint par la suite l’assureur britannique dans un premier temps comme directeur financier et ensuite directeur général. En 8 ans, ses succès seront tout autant retentissants que les critiques contre lui suite à une opération de rachat sur AIA non aboutit et sans incidence sur l’avenir de l’entreprise.

À 60 ans le 29 juillet prochain, Tidjiane Thiam est un leader accompli, son immense parcours est une leçon pour tous les Africains qu’avec la culture permanente de l’excellence, on peut briser les frontières et rendre l’impossible possible.

Rédigé par: Christian OTSONG

Anna BIANG NGALLY, la passion pour le développement du capital humain.

. A la tête de la Direction du Capital Humain de la Banque Internationale du Cameroun pour l’Epargne et le Crédit (BICEC) depuis Juillet 2019, elle milite continuellement pour que les efforts faits par les différentes institutions de formations locales soient reconnus. Un engagement digne du manager proactif qu’elle est mais surtout du leader et coach exécutif certifié qu’elle se prépare à devenir.

Lire plus »

A la une

Anna BIANG NGALLY, la passion pour le développement du capital humain.

. A la tête de la Direction du Capital Humain de la Banque Internationale du Cameroun pour l’Epargne et le Crédit (BICEC) depuis Juillet 2019, elle milite continuellement pour que les efforts faits par les différentes institutions de formations locales soient reconnus. Un engagement digne du manager proactif qu’elle est mais surtout du leader et coach exécutif certifié qu’elle se prépare à devenir.

Lire plus »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page